[PAGE INTERACTIVE] Le parcours client omnicanal

Révolutionnez le parcours de vos clients

Les experts d’Adone Conseil ont imaginé pour vous un parcours interactif personnalisé pour vous accompagner sur les leviers à activer pour répondre aux besoins de vos clients et optimiser leur expérience d’achat. Avant, en boutique ou après : nous vous conseillons à chaque étape du parcours de votre client.

En complément de nos recommandations,  un document regroupant le parcours client omnicanal ainsi que nos cas pratiques en intégralité est disponible en téléchargement.

Quelques exemples de nos cas pratiques :

  • Avant : un parcours client sans couture
  • En boutique : des solutions instore innovantes
  • Après : le client à 360°

 

Vous avez un projet Unified Commerce ?

N’hésitez pas à nous contacter, nos experts vous répondrons dans les meilleurs délais.

[INFOGRAPHIE] Les 10 commandements du DAM

Dans cette infographie Adone vous dévoile les 10 conseils clés pour réussir votre stratégie de gestion des Assets.

 

I. TU NE RECONNAÎTRAS PAS D’AUTRES DAM QUE LE DAM
Le DAM est la seule source de contenu pour tous les systèmes et pour tous les utilisateurs. Un asset qui n’est pas dans le DAM de l’entreprise n’existe pas.

II. TU TROUVERAS TOUT DANS LE DAM
Le DAM contient tous les médias de l’entreprise : image, son, vidéo, 360, 3D, plan… Grâce aux metadatas et aux tags, chaque utilisateur retrouve
rapidement les médias qu’il a le droit de consulter.

III. TU INDEXERAS TES MEDIAS
Un média non indexé est un média perdu. Les assets déposés dans le DAM doivent être enrichis avec des metadatas pour répondre aux besoins légaux, de recherche et d’intégration.

IV. TU GÉRERAS LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE
Seuls les médias ayant des droits doivent être partagés et diffusés.

V. TU GÉRERAS UN MASTER EN HAUTE DÉFINITION
Déposer la plus haute qualité possible dans le DAM favorise la réutilisation de l’asset. Dans un DAM, la gestion des renditions évite les doublons.

VI. TU NE COPIERAS PAS TES MÉDIAS
Un asset unique et son propriétaire clairement identifié vont toujours de paire. Un média n’est jamais copié mais partagé avec d’autres utilisateurs.

VII. TU PENSERAS AUX AUTRES
La production et le classement des médias doivent penser à l’ensemble des canaux (print, digital, E-commerce, réseaux sociaux…) pour optimiser les coûts et l’utilisation des contenus. Le patrimoine de la marque est également une utilisation future.

VIII. TU NE PARTAGERAS QU’AVEC LE DAM
Les outils DAM proposent des solutions de partage simples, performantes et sécurisées. Plus besoin d’utiliser différents systèmes tiers pour collaborer.

IX. TU NE NÉGLIGERAS PAS LA GOUVERNANCE DES CONTENUS
La gestion des référentiels nécessite que le cycle de vie, les audiences et les droits de chacun, les formats de contenus, la stratégie de production et publication des contenus soient administrés.

X. TU CALCULERAS TON R.O. I.
L’optimisation de la production et de la gestion des contenus peut souvent rapidement amortir un projet.

Adone Conseil annonce l’ouverture de sa filiale Suisse

 

10 ans après sa création et une année 2018 exceptionnelle en termes d’activité, Adone Conseil annonce l’ouverture d’un bureau à Genève, siège de sa filiale suisse.

Accompagnant ses clients partout dans le monde depuis Paris, Adone souhaite renforcer sa présence en Suisse et asseoir ainsi son image d’acteur référent du conseil dans le secteur luxe.

« Nous opérons déjà depuis plusieurs années en Suisse en accompagnement des différentes maisons du groupe Richemont. » explique François Grand, fondateur et associé d’Adone Conseil. « La demande de mission étant de plus en plus importante, cette initiative permet de cibler plus efficacement le marché local, en offrant aux entreprises suisses l’ensemble des compétences d’Adone en matière de conseil ».

Cet élargissement à l’international est aussi une opportunité offerte aux collaborateurs et futurs collaborateurs d’Adone de travailler à l’étranger.

Un spécialiste du secteur luxe aux manettes

C’est Geoffrey Leroux qui prendra la tête de ce bureau en tant que Country Manager Suisse.

C’est dès la fin de ses études que Geoffrey intègre les équipes de la DSI du groupe LVMH en tant qu’Ingénieur en Systèmes d’Information.
Son parcours ainsi lancé dans le monde du Luxe, Geoffrey occupera ensuite différents postes d’Ingénieur Développement, Chef de Projet puis Program Manager pendant une douzaine d’années au sein des DSI des maisons Louis Vuitton et CHANEL, à Paris.  En 2012, Geoffrey s’établit dans la région de Genève et travaillera pour la marque Nespresso au sein du groupe Nestlé jusqu’en 2018, toujours sur des projets digitaux, avec un focus particulier sur le domaine Retail.

Il rejoint Adone Conseil début 2019 afin de lancer et développer le bureau Suisse.

« Je souhaite développer Adone sur un nouveau territoire et pourquoi pas de nouveaux secteurs, en « localisant » les forces, les valeurs et l’ADN de l’entreprise à un pays et une culture qui sont différents. », se réjouit Geoffrey Leroux.

NRF Retail’s Big Show 2019 : Le client au centre des attentions des distributeurs

 

L’édition 2019 du NRF Retail’s Big Show, la plus grande conférence et exposition sur le retail au monde, a fermé ses portes ce mardi 15 janvier au Jacob K. Javits convention center de New York. Trois jours, plus de 700 exposants, des dizaines de milliers de passionnés et spécialistes du retail : quels enseignements faut-il retenir ?

Etat des lieux du retail

« Le retail est en plein essor » a affirmé Chris Baldwin, président de BJ’S Wholesale Club, lors de son intervention à la conférence d’ouverture. Et les chiffres lui donnent raison. Selon la National Retail Federation (NRF), 2000 nouveaux magasins ont vu le jour (en valeur nette) l’année dernière aux Etats Unis et les ventes de détails ont augmenté de 4,5%, en contribuant à hauteur de 2,6 trillions de dollars au PIB.

L’explication est assez simple : les retailers « traditionnels » ont investi massivement dans les nouvelles technologies au cours des trois dernières années et commencent aujourd’hui à en comptabiliser les bénéfices.

Les tendances

Le cofondateur d’Alibaba, Jack Ma, a défini le New Retail comme une expérience d’achat où les frontières entre online et offline disparaissent pour se focaliser sur la réponse aux besoins des clients. Et le focus sur le client est exactement ce qui fait le lien entre les différentes tendances qui ont pu émerger du NRF. Les voici dans le détail.

L’hyper personnalisation se confirme parmi les points clés de cette édition du salon. Cela n’est pas étonnant si l’on considère que près de la moitié des consommateurs changent d’enseigne si l’expérience d’achat qu’ils ont vécue n’était pas suffisamment personnalisée (étude réalisée par Accenture Strategy en 2018).

Le secteur de la mode est celui qui mieux se prête au jeu, en proposant de plus en plus de sur-mesure, mais la tendance concerne tous les secteurs.

Les solutions sont nombreuses. Après les miroirs connectés et les cabines d’essayage interactives, place aux mannequins robotisés à taille variable de la start-up française Euveka, qui permettent de produire des vêtements « perfect fit ». Aussi, l’enseigne japonaise Zozo a présenté une combinaison intelligente qui, grâce à des capteurs et un appareil photo, crée un modèle 3D du client et donne les informations nécessaires pour confectionner des vêtements sur mesure.

La diffusion de l’analytics marque la fin de la collecte de données pour exploitation exclusive par le top management. Désormais la donnée apporte aussi de la valeur aux collaborateurs.

Les données collectées sont de nature différente. D’un côté, les employés des entrepôts peuvent avoir accès aux données logistiques et anticiper ainsi les problématiques liées aux éventuelles ruptures de stock. D’un autre côté, les conseillers de vente peuvent connaitre toutes les informations utiles sur les produits et sur les clients afin de mieux les renseigner. Le but est de leur donner les clés pour réenchanter l’expérience client en magasin.

Si les outils tels que tablettes ou smartphones vendeurs existent depuis plusieurs années, en 2019 ils n’afficheront plus uniquement des données sous forme de tableaux de bord mais seront dotés de chatbots et autres expériences d’Intelligence Artificielle pour aider à la décision.

L’arrivée des robots en magasin est la dernière tendance qui émerge du salon. Jusqu’à aujourd’hui, l’usage des robots était essentiellement relégué aux entrepôts. En 2019, les robots pourront scanner les étagères dans les magasins, fournir des informations sur les stocks et déclencher les réapprovisionnements (solution Bossa Nova Robotics pour Walmart).

D’autre part, les robots vont également interagir avec le client final, pour poursuivre l’objectif de la personnalisation de l’expérience en magasin. Pour citer deux exemples, le Bot Retail de Samsung et le robot de la start-up chinoise New Era AI Robotic, pourront répondre aux questions des clients, les orienter et même leur apporter le produit de leur choix.

Est-ce que les retailers arriveront à gagner le défi de mettre leurs clients au centre de leurs préoccupations ? Nous ferons le bilan dans un an. Rendez-vous en janvier 2020, lors de la prochaine édition du NRF Retail’s Big Show !